2014, l’album de la maturité

Souvent copié, jamais égalé, voici comme le veut la coutume le petit billet-bilan sur mon activité freelance et personnelle en 2013 ainsi que sur les perspectives pour l’exercice 2014 à la STPo Corp.

Pour la deuxième année consécutive, j’ai utilisé Mailchimp pour envoyer mon spam de vœux annuel, et décidément j’aime beaucoup ce service : prix ET qualité, interface propre, attention aux détails, c’est vraiment du bon boulot. Du coup j’ai désormais accès à toutes sortes de statistiques passionnantes sur mes (très rares) emailings que je ne résiste pas à partager avec vous : cette année ce sont 831 contacts emails professionnels qui ont eu la joie de recevoir ma mirifique carte de vœux (l’année dernière, ils étaient exactement 666 — si, si). J’ai eu 61.5 % d’open rate et 13.5 % de click rate, on m’a dit que c’était pas mal. 8 personnes ont trouvé ça naze et se sont désinscrites.

Elles ont eu tort, regardez comme c’était super :

Cette année, des chats. Pourquoi ? Parce que des chats.

Activité professionnelle

2013 aura sans doute été l’année de la stabilisation de mon activité : le volume de travail a sensiblement été identique à celui de l’année dernière, la répartition de la nature des missions (créa/code) également, celle des périodes de creux/charrette aussi. Peu de surprises donc à ce niveau-là.

Quelques remarques tout de même :

  • Mes missions sont majoritairement courtes (3 à 30 jours — grand — maximum), ma visibilité professionnelle est donc souvent à très court terme. C’est ce qui me rend réactif et disponible, mais ça donne aussi l’impression de faire constamment face à un précipice insondable, sans harnais de sécurité ni parachute. Mécaniquement, comme tout indépendant et malgré un agenda plutôt rempli, j’ai des périodes de creux non-prévues : j’ai appris à ne plus m’en inquiéter et à les prendre comme une occasion de me repencher sur mes projets personnels (après tout, c’est aussi une des raisons pour lesquelles je me suis mis en freelance). Mais l’exercice demande une certaine dose de sérénité et des nerfs solides : au risque de me répéter, être travailleur indépendant ça ne s’improvise pas et il vaut mieux aimer l’aventure !

  • Question finances ça se passe toujours bien, j’ai fait 73.9k€ de chiffre d’affaires en 2013, contre 61k€ l’année précédente (soit une progression de +21%, waouh). Ce n’est pas de la chance ni un hasard, deux raisons principales à cette augmentation :

    • La première est que j’avais augmenté mon tarif/jour fin 2012 et que j’ai fait en 2013 ma première année complète avec.
    • La seconde c’est que j’ai compté dans mon chiffre d’affaires cette année l’argent que j’ai collecté pour financer ma BD (cf. plus bas) parce que je l’ai fait passer dans ma compta pro. Ça booste un peu le chiffre (à hauteur de 5.7k€), mais attention pour l’instant je suis à perte sur ce projet donc à relativiser…
  • Je sens mon cœur d’activité HTML/CSS/JS évoluer vers toujours plus de spécialisation : on me propose désormais régulièrement des missions Javascript de développement pur (à coups de MVC, Backbone, Angular, etc.), missions que je refuse généralement car je n’ai clairement pas (plus) le niveau, et que ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus aujourd’hui (il faut savoir faire des choix). De fait mon profil est plus proche du design que du développement, et si j’utilise quotidiennement Javascript c’est quasi-exclusivement dans une perspective cosmétique et non pour manipuler des données ou créer des architectures complexes. Cette réflexion sur mon positionnement dans la jungle du front-end me travaille depuis un moment et mériterait approfondissement, j’écrirai peut-être un article sur le sujet. Lisez déjà celui de Noëlie, qui revient sur l’évolution de nos métiers ces 10 dernières années et rejoint pas mal des questions que je me pose.

  • Sur le même thème ou presque, j’ai vu passer en cette fin d’année 2013 pas mal de réflexions sur le vieillissement du créatif (et du développeur) : quel avenir pour des profils professionnels comme les nôtres ? Nos métiers sont encore jeunes et en l’absence de modèles aînés il reste difficile de se projeter sur toute une carrière, que l’on soit salarié ou indépendant. Différentes pistes se dégagent, parmi lesquelles la formation, l’écriture, la création d’un service voire la réorientation pure et simple. Pour l’instant j’aime ce que je fais et ça marche suffisamment pour que je regarde l’avenir avec sérénité, mais comme beaucoup de mes confrères trentenaires je me prépare à approfondir ces questions relatives à l’évolution professionnelle dans les mois et les années qui viennent. Un peu de lecture là-dessus sur Kob-One et chez Aurélien.

  • J’ai d’ailleurs commencé à aborder mon métier différemment en prenant pour la première fois le micro devant mes pairs lors de la conférence que nous avons donnée à Paris Web avec Julien et Florian en octobre. Ça s’est bien passé et c’était chouette, je remettrai peut-être le couvert un jour…

  • Toujours dans cette palpitante thématique du vieillissement, je commence à m’intéresser à ma retraite (qui sera inexistante ou presque grâce aux glorieux efforts de l’IRCEC) et lorgne donc sur des assurances vie et autres PEL. C’est merveilleux, l’âge adulte.

  • Sinon ça y est, j’ai cédé, je possède à présent un téléphone portable (pas très smart). Mais je ne m’en sers pas pour le travail, car c’est Satan.

Activité personnelle

En 2013, j’ai complètement arrêté de peindre et perdu un groupe de musique en plein vol, mais je ne me suis pas tourné les pouces pour autant :

  • Mon gros projet cette année, c’était la création du bouquin tiré de mon blog BD « Demain j’arrête », que j’ai voulu auto-éditer et distribuer sans l’aide de personne si ce n’est celle de mes lecteurs et de mon fidèle Internet. J’ai prévu d’en parler plus longuement dans un billet dédié mais sachez déjà que c’est désormais chose faite : le livre existe, il est très chouette (bravo à mon imprimeur), il s’appelle « Demain j’arrête, après on verra » pour d’obscures nécessités juridiques, il est en vente sur mon blog et ravit déjà de nombreux lecteurs en France et ailleurs. Je ne vous cache pas que c’est une énorme satisfaction personnelle qui valait bien le mal de chien que je me suis donné à tout bien faire. La moitié du stock est déjà écoulée, j’espère qu’on ne va pas s’arrêter en si bon chemin… (achète, copain !)

  • Sinon il y a eu ça.

  • Toujours rayon famille : en 2012 j’avais fait le site de ma maman, cette année j’ai fait celui de belle-maman. Des patines, de la Normandie, du SVG, c’est par là. L’année prochaine j’attaque les papas.

  • Par ailleurs j’ai fait le ménage dans mon activité bénévole en mettant officiellement un terme à ma (non-)collaboration à W3Qualité : pas trouvé le temps, marre de faire patienter, ça ne sert à rien de meubler et de prendre la poussière. Bon vent !

  • Sinon j’ai commandé et reçu ma superbe nouvelle guitare de chez Wild Custom : c’est pas donné mais ça vaut le coup, comme vous pourrez le constater ici et . Prochaine étape, inch allah : un pré-ampli à lampes sibérien au nom qui chante la garrigue. Espérons qu’ainsi dotés, nous pourrons battre notre merveilleux record d’un concert/an décroché avec brio en 2013.

La suite

En 2014, je vais :

  • Continuer à être un freelance génial avec qui c’est trop cool de bosser.

  • Essayer d’avancer sur mon projet de donner des cours de HTML/CSS/JS en école : j’ai eu plusieurs contacts cette année avec divers établissements mais finalement ça n’a pas été faisable pour plein de raisons, principalement calendaires. L’expérience me tente vraiment donc je vais continuer à creuser le sujet avec attention.

  • Poursuivre l’aventure « Demain J’arrête » et essayer d’écouler mon stock de livres. J’ai notamment sur le feu quelques envois presse et peut-être des contacts distributeurs à développer, j’attaque tout ça dès que j’ai fini d’honorer les commandes en cours (oui, oui, je me dépêche).

  • Peut-être lancer un nouveau projet BD parce que j’ai envie de changement… C’est encore très flou à ce stade mais ça me travaille.

Et voilà, merci d’avoir lu ma tartine.

Bonne année !

Posté le 20 janvier 2014

Arf, le champ est vide…

Tous les billets de blog

Commentaires (9)

  • De tous temps, les hommes… félicitaient leurs compères pour leur vie merveilleuse =)

    Bien content de savoir que tu est heureux et que tu ne le gardes par pour toi, bonne journée mon ami =)

    Bernard Michel

    #1 par Bernard Michel

    20 Jan. 2014 à 10h18

  • Tu veux une idée pour un projet BD ? change d’époque. JE SAIS que t’as envie de dessiner des dentelles. De rien.

    Plus sérieusement, fait une aventure avec des chats comme monture comme sur ta carte de voeux. OH NON ! Fais un truc cyber-steam-punk. JE SAIS que t’en as envie. AH NAN JE SAIS ! Encore plus drôle, dessine l’histoire d’un stagiaire à l’UMP.

    #2 par kazes

    20 Jan. 2014 à 12h05

  • Merci pour la transparence de ce petit récap. J’aime bien lire ce genre d’article avec des chiffres dedans, ils me permettent de mieux me positionner.
    Visiblement 2013 a été une bonne année pour toi et c’est tout à ton honneur.
    Bravo pour la sortie de ton bouquin, j’ai suivi le projet avec attention. Je suis assez admiratif de tous les projets d’auto-édition, j’adore le concept et je suis ravi de voir que les lecteurs adhèrent.
    Lorsque je vois la hauteur de ton CA ainsi que les différents projets que tu as su mener l’an dernier je me dis que tu dois exceller dans la gestion du temps. Cela me ramène à ma misérable et laborieuse organisation (je soupsonne d’ailleurs la parentalité dy être pour quelque chose …).

    Merci encore pour le partage, je te souhaite bonne continution pour 2014 cher collègue.

    #3 par Aurelien Foutoyet

    20 Jan. 2014 à 12h40

  • Je parie que si tu n’avais pas acquis de téléphone portable, ta femme aurait tout annulé (selon la légendaire expression). 😀

    Pour le reste, en voyant 73 900 € HT de CA, dont 68 200 issus directement de ton activité freelance, je sens que je finirai par être jaloux… Quant à la proportion encore élevée d’intégration dans ton CA, es-tu maintenant à l’Agessa, par transfert automatique de ton dossier, ou pas ? Et un CA aussi bon est-il seulement le fruit d’une prospection uniquement passive ou d’autres facteurs, objectifs ou non, rationnels ou non, entrent-ils en jeu ?

    Sur ce, l’année prochaine, j’attends un personnage humain représenté de face sur ta carte de vœux. 😉

    #4 par Victor Brito

    20 Jan. 2014 à 14h33

  • Salut Christophe,
    Je passais par là car j’ai retrouvé ta carte de visite dans mes affaires de déménagement et je me suis dit allons donc voir ce que devenait ce cher stpo!
    Tout d’abord bravo pour ton projet BD, ça demande une bonne grosse paire de couilles et une bonne dose de persévérance, je vais de ce pas m’en commander un exemplaire!
    Niveau Web Design je trouve que tu es vraiment monté d’un cran et on commence à reconnaître ton style ( j’ai beaucoup aimé le site bleu avec un côté rétro qui va bien). Tu fais bien de t’orienter plus vers le design, tu as là une vraie valeur ajoutée et ça c’est quelque chose qu’on ne peut pas “outsourcer”, surtout qu’on sent bien que tu t’éclates 50x plus là dedans.
    Félicitations pour votre mariage et au plaisir de se recroiser à une soirée bi-annuelle chez Julien et Sophie -_-

    #5 par Florian Krause

    20 Jan. 2014 à 17h13

  • ouh la, quelques belles fautes dans mon msg !

    #6 par floriankrause

    20 Jan. 2014 à 17h35

  • @Bernard : Merci Ash.

    @Kazes : Ça en est où, ton art toy chihuahua ?

    @Aurélien : À mon avis, la paternité change BEAUCOUP de choses, peut-être moins en matière de chiffre d’affaire que de temps libre pour faire des trucs à côté. Mes journées sont globalement assez tranquilles pour l’instant (sauf depuis que je fais des allers-retours à La Poste avec 50 enveloppes)…

    @Victor Brito : Non, je suis toujours à la MDA, je compte sur ma comptable pour me signaler quand un basculement sera pertinent (je lui pose régulièrement la question) et comme les deux statuts vont peut-être (enfin) fusionner ce ne sera peut-être même pas nécessaire. Pour le reste pas de tricks particuliers pour remplir mon carnet de commandes, je crois que le boulot appelle le boulot et la confiance la confiance. Le plus dur c’est le début, après c’est simplement de l’entretien, de la vigilance et des rapports humains sains… (l’année prochaine, ce sera abstrait !)

    @Florian : Salut ! Je me marre bien dans le design et l’illus c’est vrai, mais ça reste minoritaire dans mon CA (et j’aime bien les CSS quand-même !). Pour la BD n’hésite pas, il me reste encore très exactement 246 exemplaires sur les bras… À un de ces jours chez Sophie ou ailleurs !

    #7 par STPo

    21 Jan. 2014 à 09h38

  • Excellent post, tres informatif pour une personne comme moi dans une situation similaire (freelance depuis a peine 3 mois et juste trentenaire 🙂 . Ca me fait penser vite fait que je pourrais faire ce genre de bilan perso meme sans forcément faire un billet, juste pour moi.
    Toujours un plaisir de lire ce site/blog.

    A tte.

    #8 par kevin C.

    21 Jan. 2014 à 14h29

  • Site très interessant, j’adore les dessins, illustrations et l’esprit de tout ça. Des infos utiles en plus pour ceux qui essaient de débuter, comme moi. Merci et bonne continuation!

    #9 par Caroline Mézin

    15 Mar. 2014 à 11h02

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Votre saisie est incorrecte. Vérifiez, corrigez et envoyez à nouveau, tel est votre lot.

Ouch, erreur du serveur. C’est assez rare, autant être honnête. Retentez, normalement ça ne devrait plus arriver…

Commentaire envoyé. Merci !

Haut de page