Kit de survie du créatif, la version 2

Bien connu dans nos métiers car trousse de secours essentielle à la plupart des créatifs débutants (et même moins débutants) depuis des années, le Kit de survie du créatif créé par Julien Moya en 2008 a fait peau neuve.

C’est quoi ?

« le Kit » est un site web éditorial rassemblant un certain nombre d’articles originaux rédigés bénévolement par des professionnels du graphisme et destinés à orienter et informer tous ceux qui abordent ce secteur ou y évoluent déjà.

Administratif, finances, droit, rapports commerciaux, tous les aspects de la vie du créatif y sont abordés de façon concrète, sans bullshit et sans posture, sur la base de l’expérience des différents auteurs donnant de leur temps libre pour participer à l’aventure. Il est destiné aux graphistes, illustrateurs, web designers, directeurs artistiques, en un mot aux créatifs. Qu’ils soient salariés ou freelances, sous statut MDA, AE ou autre.

Cette nouvelle version s’enrichit d’articles inédits et reste ouverte aux suggestions et aux remarques de son public.

Un peu d’histoire

La première version du « Kit » avait été réalisée en 2008 par Julien Moya et avait posé les premiers jalons de ce qui allait devenir son livre « Profession Graphiste Indépendant », qui a depuis acquis le statut de référence pour tous les professionnels du secteur, aguerris ou non.

Depuis, le site a vieilli mais ses contenus étaient toujours pour la plupart d’actualité et il était temps de leur donner un écrin davantage adapté aux standards d’aujourd’hui. J’ai donc mis les mains dans le cambouis, pondu un web design minimaliste respectant la charte « École de Bâle » originelle et demandé à Vincent de se charger de l’intégration HTML et de la configuration de l’outil de gestion de contenus. Le site tourne avec Kirby, que je découvre pour l’occasion et qui est vraiment super.

Ça devrait tenir un moment comme ça.

L’association Métiers Graphiques

Le site est publié sous l’égide de « Métiers Graphiques », une association loi 1901 créée il y a maintenant bien des années et qui, il faut bien le dire, était cliniquement morte depuis un moment.

C’est très consciemment que la renaissance du « Kit » s’inscrit dans le cadre des activités de cette structure. J’espère pour ma part contribuer à ranimer une flamme qui s’était éteinte, voire à souffler sur les braises au moment où l’âtre commence à se réchauffer.

La vie des associations n’est jamais un long fleuve tranquille (la mort récente de la pourtant jeune ANEC est hélas là pour nous le rappeler). Ces dernières s’essoufflent vite quand un des éléments moteurs quitte le navire, et elles disparaissent assez souvent dans l’indifférence générale. Mais il arrive aussi qu’elles aient plusieurs vies.

L’actualité de nos métiers a souligné l’illisibilité de notre action auprès des officiels, car trop dispersée et souvent souterraine. Alors plutôt que créer une énième structure pour être enfin écoutés, il m’a semblé que réveiller celles qui existaient déjà avec des projets concrets et utiles serait un bon moyen d’aider à l’identification d’interlocuteurs crédibles. Des interlocuteurs qui sont sur le terrain et qui tentent de faire bouger les lignes au quotidien, loin des dîners mondains, des grandes phrases creuses et des conférences éthérées.

Alors oui, c’est vrai, chez « Métiers Graphiques » ça mord souvent la main qui tend les croquettes. Mais uniquement quand les croquettes sentent le faisandé.

En tout cas la porte de la niche est grande ouverte.

Posté le 23 novembre 2015

Arf, le champ est vide…

Tous les billets de blog

Pas encore de commentaire sur cet article. Soyez preum’s !

*

*

*

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Votre saisie est incorrecte. Vérifiez, corrigez et envoyez à nouveau, tel est votre lot.

Ouch, erreur du serveur. C’est assez rare, autant être honnête. Retentez, normalement ça ne devrait plus arriver…

Commentaire envoyé. Merci !

Haut de page