Pourquoi j’ai quitté ton site

Que ce soit pour le boulot ou le plaisir, je passe 12h par jour sur Internet. Je surfe énormément, je virevolte de lien en lien au gré des informations qui me parviennent, principalement via RSS, IM et Twitter. Assez régulièrement l’adresse de destination m’est cachée (par un raccourcisseur d’URL par exemple) et je ne sais pas toujours sur quoi je vais atterrir. Et il m’arrive régulièrement de fermer le site visé avant même d’avoir vu son contenu : pourquoi cette pratique mystérieuse ?

Ça ressemble à une liste de contre-indications ergonomiques pour débutant affligeante de banalité, et pourtant je rencontre encore aujourd’hui ce genre de guignoleries plusieurs fois par jour… Alors, cher designer, cher marketeur, pourquoi ton taux de rebond est-il si élevé ?

L’overlay d’entrée de jeu

Un gros layer de promo me jaillit au visage à l’arrivée sur la page, masquant tout le contenu que j’étais venu voir, et avec un bouton « fermer » pas toujours facile à trouver. À moins que ma vie ne dépende de ce que je suis venu chercher chez toi, j’ai déjà fermé le site.

Viadeo et LinkedIn sont évidemment les champions toutes catégories reconnus de la discipline, mais nombre de journaux en ligne sont également accros à cette drogue dévastatrice. Brûlez en enfer.

Scoop.it et les autres

Je clique un lien, au lieu d’aller sur le site original j’atterris sur une espèce d’agrégateur imbitable avec à boire et à manger dedans, des boutons partout, des machins qui clignotent, des pushes (et parfois même un overlay comme celui décrié ci-dessus — coup double !).

Pourquoi me fais-tu ça ? Je croyais que nous étions amis… Évidemment, je quitte immédiatement cet inextricable capharnaüm et oublie à jamais le contenu que tu viens d’envoyer. Liez les articles originaux, pitié.

L’appli Twitter qui poste sur mon compte dans mon dos

Aaah. Je me connecte à ton service avec mon compte Twitter et je me retrouve sans prévenir avec une grosse pub bien lâche publiée sur ma timeline avec un argumentaire de vendeur de poisson qui fleure bon Rungis. Salaud.

C’est la raison pour laquelle sauf exception dûment identifiée je ne m’inscris plus jamais à aucun service avec Twitter. Traumatisme.

Les social buttons intrusifs

Julien en parlait très bien dernièrement, et si l’overdose de boutons de partages sociaux ne me fera pas (toujours) fermer ton site dans la seconde, il mettra très fortement en cause la crédibilité de ton contenu (au passage ces boutons ne me serviront jamais, JAMAIS, à partager quoi que ce soit, je suis assez grand pour copier/coller un lien, merci).

Bref, ces guirlandes de liens criards me feront surtout assimiler ton site à une ferme de contenus en mal de popularité qui me hurle à quel point ce que je consulte est génial et mérite d’être partagé. Effet inverse garanti, évidemment.

Pour pallier ça, j’ai désormais installé Ghostery et c’est merveilleux.

Le formulaire d’inscription long comme le bras

Je suis assez atterré de constater que cette pratique tant décriée sévit encore : j’arrive sur un site qui propose un service, et avant même de voir le moindre bout de contenu on m’assomme avec un formulaire d’inscription démesuré dont tous les champs sont obligatoires. Ça t’intéresse mes données persos, pas vrai ? Va mourir, tu m’as vu pour la dernière fois.

Dernièrement, saluons la belle performance de Rdio dans le domaine.

La pub

Évidemment, la pub : le classique, la mère de tous les vices sur le web et ailleurs. Les bannières qui gigotent de partout, de toutes les tailles, en haut, en bas. Qui s’expandent et couvrent le contenu, voire hurlent quand on a le malheur de les survoler. Qui ralentissent ton affichage, qui polluent tes contenus, qui défigurent ta superbe charte graphique. Alors oui, certains gros sites vivent de la pub, mais toi sur ton blog ou ton forum à 50 visites/mois, n’espère pas un jour dégager un salaire de ta réclame parasite, alors sois aimable d’épargner ton prochain.

Nous autres avec Adblock d’installé depuis toujours, on oublierait presque que d’innombrables inconscients surfent encore sur un web-TF1 terrifiant

Le lien caché sur tout le fond du site

Et dans la famille des pubs, voilà sans doute la race la plus pénible et la plus sournoise du net. Je vais sur ta page web, tu mets de la pub en fond de site ; c’est laid mais bon, admettons. Je scrolle, je fais autre chose sur une autre fenêtre puis je reviens sur ta page en cliquant sur le fond du site pour reprendre le focus dessus. Et là : tornade de pubs indigentes qui poppent de partout. MON DIEU QU’AI-JE TOUCHÉ ? Ah, rien, tu as juste planqué un gros lien bien vicelard en fond de site (sur toute sa hauteur) qui renvoie vers de la merde en l’échange de quelques piastres.

Je HAIS ça, c’est d’une incommensurable lâcheté et ça détruit tout lien de confiance avec ton visiteur. Ne fais pas ça. Jamais.

La pub en début de vidéo avec compteur qui freeze quand tu perds le focus sur la fenêtre

Toujours dans la famille des pubs, voilà maintenant la plus triste, celle qui dont la mesquinerie confine au génie : ton super spot en début de vidéo que je ne peux pas zapper et qui m’impose de rester le mater en entier jusqu’au bout. Comment faire ? C’est enfantin : un petit script vérifie tout bêtement que je suis toujours focus sur la fenêtre où se joue ta bruyante réclame, et si je ne le suis plus (par exemple pour aller voir ailleurs le temps que se finisse le supplice) il met ta pub en pause et ne la relance que quand je reviens, histoire que je ne puisse pas en perdre une miette. Eh oui, obligé de rester tout regarder docilement dans l’ordre sans zapper, sinon pas de vidéo. Me voilà bien attrapé !

Quelle misère. Tu dois vraiment avoir eu une enfance malheureuse.

Les scripts qui interceptent le clic droit

« Interdit de copier les éléments du site - Tous droits réservés », m’annonce fièrement cette ignoble alert box JavaScript quand j’ai le malheur de faire un clic droit sur un élément de ton contenu. Attention, j’ai un scoop pour toi : il existe un milliard de façons de contourner cette méthode de protection paranoïaque d’un autre âge, alors cesse d’importuner ton prochain à présent.

À partir du moment où tu mets du contenu sur le web, il est copiable : fais-toi à cette idée et laisse les grands jouer avec JavaScript, tu risques de te blesser.

Les scripts qui interceptent le ctrl+clic / clic molette

Je parcours une page de résultats de recherche et innocemment j’ouvre dans un nouvel onglet ceux qui m’intéressent à l’aide d’un ctrl+clic (ou d’un clic molette). Et là, rien. Ou pire, le lien cliqué s’ouvre dans la page courante, écrasant ma patiente et studieuse prospection. Sais-tu que les navigateurs web comportent une fonction « onglets » depuis Internet Explorer 7 (soit l’année 2006) et que les gens s’en servent TOUT LE TEMPS ?

Tu me copieras cent fois « je ne dois pas empêcher/contourner/bloquer les comportements natifs des navigateurs avec des bidouilles faisandées », car il a été prouvé qu’exaspérer ton utilisateur n’est pas un business plan pérenne.

Le carrousel trop chiant

J’essaie de voir des photos, et on m’impose une espèce de widget mal codé en JavaScript (voire pire, en Flash) qui masque l’ensemble de la collection d’images et contraint toute liberté de navigation avec des règles qui lui sont propres (et ne sont pas nécessairement les miennes). C’est nul, c’est pénible, ça ne flatte que ton designer (et en plus ça te fait perdre des clients).

Rien ne vaut un bon empilement d’images plein pot à la Big Picture.

Les articles paginés

Je lis un blogpost, tranquille, quand soudain en bas de page : « Aller à la page 1 / 2 / 3 ». Je sais que tes annonceurs ont besoin que tu leur prouves que ton site génère plein de hits, mais tu ne trouves pas que tout ça va trop loin ? Tu avais juré que personne ne serait blessé !

Bref, « sur le web, pas de pagination pour les articles. » — L’humanité reconnaissante.

Les stock-photos génériques

Ah, ces femmes qui rient seules avec une salade ou cette équipe-projet melting-pot travaillant de concert derrière son laptop… Tout un poème. Mais à force de les voir évidemment on n’y croit plus du tout et on ne regarde même plus de quoi parle ton site, qui ressemble à un template de Thème WordPress outsourcé en Inde. Fenêtre > fermer.

La splash-page inutile

« Bienvenue sur mon site, cliquez ici pour entrer. » J’ai DÉJÀ cliqué pour arriver sur ta page, je SAIS que je suis sur ton site, pourquoi me prends-tu la tête avec cette introduction dispensable ? Pour me prévenir que tu as bien optimisé ton affichage pour Internet Explorer 6 en 800×600 ? Soyons sérieux, donne-moi du contenu, pas des pages hôtesses d’accueil.

Le site full-Flash

Allons bon, un site en Flash… Soit tu as été extrêmement mal conseillé sur tes choix techniques, soit tu vas me proposer une « expérience immersive » super brandée saturée d’animations qui va castrer ma liberté de surf. Dans les deux cas c’est non, je n’ai pas de temps à perdre avec des bornes interactives multimédia : adieu.

La musique/vidéo qui se lance automatiquement

Croyez-le ou non, certains sites font encore ça. Comment dire ?…

Tu connais The IT Crowd ?

Bonus : Super-Logout

Sans doute le site que j’arrive à quitter le plus rapidement grâce à un redoutable entraînement. Comment ça tu connais pas le Super-Logout ?

Conclusion

Elle est simple : ne faites pas tout ça s’il-vous-plaît, ayez pitié. Nos enfants nous jugeront.

Posté le 16 janvier 2013

Arf, le champ est vide…

Tous les billets de blog

Commentaires (40)

  • La variante pub en Flash de l’overlay est pas mal non plus, surtout quand le bouton fermer est microscopique. On en a pendu pour moins que ça a la Libération.

    #1 par KrubKrub

    16 Jan. 2013 à 15h53

  • De tous temps, les hommes… se sont aimés.

    “je suis assez grand pour copier/coller un lien, merci” > Je me suis déjà fait réflexion et je pense que nous sommes des gros réacs. de professionnels. Moi aussi je suis aussi grand que toi et pourtant de plus en plus je passe par le bouton affiché, d’une part pour éviter des alt / tab. supplémentaires mais aussi pour profiter du texte pré-rempli (je fais beaucoup de fautes de frappes). Enfin, nous ne sommes pas représentatif des internautes en générale et bien gaulés ces boutons sont utiles.

    “Les stock-photos génériques” alors ça aussi je me suis fait la réflexion, et j’ai pas de conclusion. Je vois juste dans ton article, ils parlent plutôt de la version automatique du carrousel (ka-rou-zèl) que de la version statique. Tu n’aimes pas les versions statiques non plus ?

    #2 par Adrien Leygues

    16 Jan. 2013 à 16h06

  • Super article, mais c’est vache de faire un lien sur superlogout sans prévenir - je ne connaissais pas et PAF, délogguée de partout ! (enfin, ce n’est pas plus mal, évidemment, mais bon)

    Je le mets dans ma barre d’outils bookmarks celui-là! Merci.

    #3 par Judith Strauser

    16 Jan. 2013 à 16h11

  • Tu oublies les 36 JS qui se chargent en début de page et empêche le reste d’arriver, surtout derrière 6 pare-feux et 4 anti-virus d’entreprise. Ça mouline dans le vide, je perds patience, au revoir merci !

    #4 par Nathalie

    16 Jan. 2013 à 16h19

  • Katy Perry lose weight Free trials. Don’t lose out just lose it Free trial sample.

    Me love you long time

    #5 par kazes

    16 Jan. 2013 à 16h19

  • Ça me rappelle une série d’articles publiés par Nico3333fr sur son site et développant le concept de RSALC (Réseaux Sociaux À La Con) : Nouvelle convention d’intégration des réseaux sociaux (http://www.nicolas-hoffmann.net/source/1479-Nouvelle-convention-integration-reseaux-sociaux.html), « Pitié sors avec moi » (http://www.nicolas-hoffmann.net/source/1504-Pitie-sors-avec-moi.html) et Des boutons de partage sur ce site ? (http://www.nicolas-hoffmann.net/source/1518-boutons-de-partage-performances.html).

    Le tout copié et collé, bien entendu. 😉

    #6 par Victor Brito

    16 Jan. 2013 à 16h29

  • Juste une petite remarque sur “les social buttons”. Tu es toi, certes, assez grand pour copier/coller un lien, il est fort probable que tu fasses même cette combinaison avec les raccourcis claviers, et que tu répètes ça des dizaines de fois. Cependant, pour avoir déjà vu quelques utilisateurs typés “Madame Michu” ou “la bonne copine qui va surtout sur Facebook”, ils sont assez “perdus” quand ils ne trouvent pas ces boutons sur une page. J’ai déjà entendu des “comment on la partage ?”, le regard vide et démuni, comme si j’allais sortir une idée de génie pour les sortir de leur peine (bon, j’exagère un peu). En fait, c’est tellement rentré dans les mœurs que ces boutons, hors personnes dans la sphère web, qui vit, travaille et est passionné par le web, deviennent presque indispensables à l’utilisateur.

    J’ajouterai qu’évidemment, il faut qu’ils restent ciblés et efficaces, qu’il est inutile de multiplier les réseaux sociaux et les compteurs de likes / tweets (qui sont le pendant des compteurs de visites d’avant…).

    #7 par Christelle Mozzati

    16 Jan. 2013 à 16h30

  • J’ai bien ris. Sympa le super logout, je connaissais pas !

    #8 par Benjamin

    16 Jan. 2013 à 16h30

  • Il y a aussi le cas des lien qui arrivent sur une page présentant une vidéo. Pour lire la vidéo, il faut obligatoirement aimer soit la vidéo soit le site pour pouvoir lire la vidéo…

    En général, je ferme…

    #9 par Laupifrpar

    16 Jan. 2013 à 16h44

  • Je salue et approuve totalement la fuite pour cause d’overlay. Celle qui m’exaspèrent le plus restent les demandes de mail pour newsletter “hé salut on se connait pas encore tu n’as pas encore lu notre contenu mais lâches ton mail s’teuplaiiit” et l’overlay “like nous sur Facebook allez soit notre ami”. J’ajoute que je quitte le site encore plus vite sur mobile, n’aimant pas jouer à cache cache avec la petite crois pour fermer l’overlay, j’ai mieux à faire de mon temps de navigation sur mobile. On peut aussi rajouter le splashscreen “Welcome sur mon site, cliquez ici pour entrer” qui me donne envie de tout, sauf d’entrer, justement. A classer au niveau de la musique lancée automatiquement je pense (le super log-out c’est fourbe ^^)

    #10 par Stéphanie

    16 Jan. 2013 à 16h48

  • Dernière tendance “Inscrivez vous a notre newsletter” en énorme-overlay-direct-dans-ta-face… Très proche du premier point de ton article il est vrai. Bien le billet humeur, ça change et c’est sympa a lire.

    #11 par kevin

    16 Jan. 2013 à 17h00

  • Le petit plaisir de lecture !

    Il y a en a un - courant dans la sphère web - que j’aime beaucoup aussi : l’embryon de super-application-qui-va-changer-ta-vie-si-si-je-te-jure qui n’existe pas encore et n’a donc aucun intérêt - mais au détour d’un lien tu tombes sur leur site-trop-hype-de-la-mort-qui-tue ( qui ne montre qu’un logo et un gros input te demandant ton mail ) > Tu sors.

    #12 par Gaël

    16 Jan. 2013 à 17h35

  • J’étais comme toi pour les boutons de partage jusqu’au jour ou j’ai voulu en utiliser un depuis mon mobile (car pour le coup, c’est plus simple que copier/coller), sauf que je me suis sentie : il était là, mais il ne marchait pas 🙁

    #13 par Anne-Sophie

    16 Jan. 2013 à 19h22

  • Concernant les boutons sociaux et le copier-coller : vous avez raison bien sûr, et je trolle gratuitement sur ce point. Tout est question de cible et d’usages, et je n’avais pas pensé au problème des fautes de frappe dont parle @Adrien (voire de dyslexie ?) ni aux situations de mobilité qu’évoque @Anne-Sophie.

    Je serais en revanche moins tendre avec la Mme Michu dont tu parles @Christelle, tout ça m’effraie un peu et je n’aime pas trop prémâcher les choses aux utilisateurs feignants qui vont finir par ne plus rien comprendre à ce qu’ils font en ligne et à ce qu’ils cèdent comme information via ces bidules tout automatisés… (comment ça c’est déjà le cas ?)

    Et pour finir, en effet @Stéphanie j’avais oublié les splash pages, ces fossiles antédiluviens qui nous viennent du fin fond des âges du Web ! Ils mériteraient sans doute une place dans cette liste…

    #14 par STPo

    16 Jan. 2013 à 21h06

  • Le monde doit savoir que le verbe « pallier » est transitif. On dit donc « pallier quelque chose », et non « pallier à quelque chose ». Sinon, pour le reste, je suis d’accord ! 🙂

    #15 par kReEsTaL

    17 Jan. 2013 à 00h04

  • Vous avez l’œil, Maîtresse Capello… C’est corrigé !

    #16 par STPo

    17 Jan. 2013 à 09h18

  • Moi je dis comme Kreestal. De ta faute, STPo, des marketeurs fomentent des overlays dans le monde entier en représailles, c’est malin tiens.

    #17 par Stéphane Deschamps

    18 Jan. 2013 à 09h47

  • Hop, petite mise à jour avec la splash page et les sites full-Flash, que j’avais inexplicablement oubliés…

    #18 par STPo

    18 Jan. 2013 à 11h45

  • Oui, je suis d’accord avec toi STPo, les social buttons ne tirent pas l’utilisateur vers le haut…

    #19 par Christelle Mozzati

    18 Jan. 2013 à 11h47

  • Dans le style qui me fait fuir, immédiatement :

    • les sites qui font des reconnaissances de version/navigateurs et qui se limitent à tester FireFox et/ou IE et/ou chrome. Oui c’est bête, je suis sous opera et je déteste quand on me sort que mon navigateur est truffé de failles/trop vieux. Surtout quand c’est pour me renvoyer sous IE 7.
    • les sites qui demandent des plug-ins exotiques (machine java, quicktime et assimilés). Pire encore que le site full-flash à mon goût. Généralement ma page s’arrête à “plug-in manquant” ^^
    #20 par Lothindil

    18 Jan. 2013 à 13h10

  • Merci pour le super logout, j’avais mal lu, j’ai cliqué…

    #21 par kaki

    21 Jan. 2013 à 19h15

  • “le super logout m’a tuer” Il aurait fallu le coupler à un super login….:)

    #22 par rodolpheb

    23 Jan. 2013 à 11h58

  • Les sites interessants, droles et en responsive. Mais sans boutons de partage. Comment faire sur mobile ? Hein Anne-Sophie ? Le monde doit pourtant savoir 😉

    #23 par alcorsica

    23 Jan. 2013 à 22h35

  • Tout d’accord avec ça. J’en ai tenu compte pour mon blog, il me semble, sauf l’appli wibya pour laquelle j’ai craqué, mais qui doit faire chier un lecteur sur deux sans doute. A propos des réseaux sociaux, c’est pas mon cas, mais je relève que certains savent s’en servir sans casser les couilles au lecteur pour doper efficacement le classement de leur blog. Là je suis un peu jaloux, quand même.

    #24 par Zombi

    7 Fév. 2013 à 11h54

  • Le soucis de ces techniques, au demeurant insupportables pour nous, c’est qu’elles rapportent des résultats qui satisfont ceux qui les mettent en place…

    Le but ça reste de générer des PVs, de revendre des infos, de convertir, etc etc, si ça fait chier les puristes, c’est un détail.

    Mais quand même, je suis d’accord, ça énerve…

    #25 par Justin

    7 Fév. 2013 à 12h02

  • Dommage, y a pas de boutons pour partager l’article… Bon d’accord j’arrête!

    #26 par Theo

    7 Fév. 2013 à 12h03

  • Concernant les articles paginés, le plus irritant est encore l’impossibilité d’enregistrer l’article en une seule opération (il y a des gens - dont moi - qui enregistrent les pages web qui les intéressent, car, leur pérennité sur le web n’est pas garantie) et l’impossibilité de les imprimer en une seule opération.

    #27 par thierry

    21 Avr. 2013 à 14h46

  • Tu as parfaitement résumé.. clap clap clap

    #28 par Treizias

    24 Avr. 2013 à 23h10

  • Excellent. De bons conseils. Ce qui est dingue, c’est que c’est tellement logique et de bon sens qu’on se demande comment certains font encore ce genre de chose !

    #29 par Uncle Did'

    11 Jan. 2014 à 01h03

  • Pour approfondir ce sujet et enrichir son argumentaire pour mieux convaincre de la nuisance de ce qui est dénoncé dans ce billet, Geoffrey Crofte a lancé Dois-je utiliser (http://www.doisjeutiliser.fr), un florilège de contre-exemples ergonomiques illustrés (et de l’illsutration très vivante, trop vivante même, à l’instar de celle des fenêtres modales : http://www.doisjeutiliser.fr/unePopinIntrusive/).

    #30 par Victor Brito

    3 Mar. 2014 à 09h07

  • Haha bon résumé. Pour les bubs y a des fois où je me dis que désactiver adblock sur ce site où je vais tout les jours peut être cool de ma part. Et je le remet très vite. On ne s’en rend plus compte à force, mais je tiens à saluer ceux qui continuent à surfer sans.

    Le lien caché sur tout le fond du site

    Putain celui-là. Utilisant le scroll click, j’ouvre à chaque fois un onglet (et je scroll pas du tout). (Du coup c’est efficace ! J’ai fait mon hit, comme les autres sûrement).

    #31 par Glioburd

    19 Mar. 2014 à 08h58

  • Tes articles sont, comment dire : délicieux ! Quel franc parler, ça change 😉 Hop, un favori en plus.

    Anyway, j’ai un client qui est le roi en la matière niveau matraquage ‘publicito-marketing’, j’ai passé de très mauvais moments sur un de ses sites où ses videos inscrustées je ne sais comment et sans bouton pause se lançaient dès l’ouverture de la page. BANG

    #32 par Julie A

    14 Mai 2014 à 17h53

  • Ahaha merci, j’ai bien rigolé en lisant ton billet. Hélas, j’ai aussi été victime de toutes ces fourberies. J’avoue qu’il y en a de très agaçantes. J’aurais du mal à les classer car aucune n’est pardonnable !

    #33 par François

    24 Sep. 2014 à 14h23

  • Personnellement, j’utilise l’addon “Self destructing cookies” (https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/self-destructing-cookies/) sous FF et “Tab Cookies” (https://chrome.google.com/webstore/detail/tab-cookies/iahecghojagkcoehfhfknajofkokndjm) sous Google Chrome. Si tu fermes une tab, tout est supprimé ensuite. Force = minimum de trace laissée. Inconvénient = il faut te relogguer si tu n’as plus aucun onglet de ta webmail encore ouvert car les addons ont été un peu violent 😉

    #34 par ThomasG77

    24 Sep. 2014 à 16h11

  • Pour la pub en image de fond, je trouve qu’elle est moins pire que les autres ( tant qu’elle n’est pas animée ) elle prend d’un coté moins de place sur le contenu du site. Mais le coup du click est parfois embêtant, après, si le lien vers le l’objet de la pub est juste un petit lien, ça pourrait démotiver les hypothétiques personnes intéressées … ( ok, les gens ne sont en général pas intéressés )

    #35 par Simon

    25 Sep. 2014 à 09h34

  • Autant je suis d’accord avec les remarques faites ci-dessus car je fais parti, comme toi, des professionnels du web. Mais pour autant je ne dirai pas forcément ça à un client car ce qui nous énerve ou nous parait inutile à nous qui passons des dizaines d’heures par semaine sur le net, ne le sont pas pour la grande majorité des internautes. Comme par exemple pour les réseaux sociaux. Toi tu sais copier le lien et le mettre sur Fb en 10s, mais les autres pas forcément et les boutons les aident à y penser et à le faire sans autre action qu’un clic.

    Il faut savoir garder un peu de réserve tout de même en assénant de telles vérités qui, pour nous, paraissent tellement vrai et bénéfique 😉

    #36 par L.Jee

    25 Sep. 2014 à 11h58

  • Merci, merci, si longtemps je me suis cru seul à penser comme ça 🙂

    #37 par Jean-François GOUDE

    27 Sep. 2014 à 17h48

  • Ouf, je ne fais rien de tout ça sur mon site :D. Merci pour les petits conseils dans le sens inversé.

    #38 par Tom

    28 Sep. 2014 à 03h04

  • Bonjour et merci, moi aussi je suis rassuré de ne pas être le seul à penser cela 🙂

    #39 par Laurent

    30 Sep. 2014 à 12h55

  • Fabuleux cet article !

    #40 par Cédric CLEMENT

    23 Oct. 2014 à 17h26

Laisser un commentaire

*

*

*

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Votre saisie est incorrecte. Vérifiez, corrigez et envoyez à nouveau, tel est votre lot.

Ouch, erreur du serveur. C’est assez rare, autant être honnête. Retentez, normalement ça ne devrait plus arriver…

Commentaire envoyé. Merci !

Haut de page